Journal de la création

Depuis 2016, je travaille épisodiquement à un nouveau projet, beaucoup plus modeste que la Première femme nue et qui serait exactement son contraire : plusieurs récits, consacrés à des personnages masculins, et situés dans le monde d’aujourd’hui. Manière d’explorer la masculinité, la maturité, mais aussi de reparcourir l’histoire de ma génération.

Je voudrais garder trace ici du travail de documentation : les images, les sons, les idées, les personnes, les faits réels qui vont servir de support à mon imagination. Je reparcours le monde que j’ai vécu, je le redécouvre.

Journal de bord de la création d’un texte qui ne verra peut-être jamais le jour.

Pour l’instant, dans mon esprit, le roman se compose de quatre récits indépendants. Le premier se déroule en 1987, le deuxième en 1995, le troisième en 2006, le quatrième en 2015.

On y retrouve Elise, le personnage féminin de La Boite à Orages.

Récit 1 : Le sombre génie du rock’n roll

-Récit 2 : La dérive du continent

-Récit 3 : Le jour où son corps a dit stop

Le site personnel de Christophe Bouquerel

%d blogueurs aiment cette page :