La première femme nue

« Une fresque étourdissante vue à travers les yeux d’une jeune héroïne sulfureuse prête à tout pour maîtriser son destin » (Beaux Arts)

« C’est toute l’histoire de la Grèce qui nous est contée dans une somme fascinante de culture et de lyrisme » (Historia)

« Outre le propos passionnant sur l’art antique et la sensualité torride du roman, on est charmé par la personnalité de Phryné, d’une étonnante modernité » (Librairie Lescampette)

« Un grand périple de vie et de trajets où s’entremêlent l’Asie, les expériences chamaniques, les mystères d’Eleusis et ceux du thiase d’Anaïtis-Isodaïtès. Quel souffle ! Quelle capacité inventive ! Quelle propension au rêve ! » (Les Clionautes)

Le printemps 2015 a marqué pour moi la parution de mon troisième roman, La première femme nue, publié aux éditions Actes Sud. J’y raconte l’aventure de Phrynè, hétaïre célèbre et modèle du génial Praxitèle, qui vivait à Athènes il y a vingt cinq siècles. Cinq années d’intense plaisir à écrire sur l’art, le sexe, la politique, l’amour, les dieux, les voyages, la naissance et la chute des Empires, les métamorphoses intérieures et les changements collectifs. Cinq années où je me suis accordé le privilège, particulièrement ébouriffant pour un homme, de vivre dans la peau d’une des plus jolies femmes de son époque, au plus près de ses sensations. Au final un roman un peu fou, que mon éditrice, Myriam Anderson, et les éditions Actes Sud, ne m’ont en aucune manière incité à formater, ce dont je leur sais infiniment gré.

Vous pouvez lire les premières lignes du roman ici.

La première femme nue a obtenu le prix Historia du roman historique 2015.

La présentation du roman La première femme nue sur le site d’Actes Sud  (avril 2015)

Interview de l’auteur à propos de La Première femme nue et de la Grèce sur le site d’Actes Sud (25 avril 2015)

Interview de l’auteur à propos de La Première femme nue sur le site de la librairie Mollat (juin 2015).

Une revue de presse plus complète ici.

Et si vous voulez découvrir quelques unes des sources dont je me suis servi pour écrire le roman, allez .

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Le site personnel de Christophe Bouquerel

%d blogueurs aiment cette page :