PARLER DE VerNON SUBUTEX

Lundi 2 mars 20

Pour son oral, une des élèves que le professeur Normal interroge a choisi de présenter Vernon Subutex, de Virginie Despentes. Elle en parle très bien. Notamment de la narration. Le fait que chaque chapitre soit centré sur un personnage différent, dont certains se contredisent : par exemple, le chapitre centré sur Sylvie, qui raconte le début d’une grande passion fusionnelle avec Subutex, tandis que, dans le chapitre suivant, Vernon raconte le cauchemar qu’il est en train de vivre avec cette femme qui ne lui laisse pas un moment pour respirer et lui fait peur et va le forcer à s’enfuir.

Lire la suite PARLER DE VerNON SUBUTEX

DARK WATERS

Samedi 29 février 20

C’est une scène très brève. Rob Bilot, l’avocat, se retourne et dit à sa femme, face à la caméra : «Le système est pourri de l’intérieur. On nous fait croire que le système nous protège, que l’État nous protège, que les lois nous protègent, mais c’est faux. C’est nous seuls qui nous protégeons nous-mêmes. Si nous ne le faisons pas, qui le fera à notre place ? Personne ! »

Todd Haynes et Mark Ruffalo nous le disent, face à la caméra, direct. A nous de garder ces phrases à la mémoire ou de les oublier. Et, si on ne les oublie pas, si on se dit que cette courte scène est comme la moralité amère d’une fable de La Fontaine (plusieurs viennent à l’esprit : « La raison du plus fort… », « Selon que vous serez puissant… »), qu’est-ce qu’on en fait, en sortant du cinéma ?

LE PAYS LOINTAIN (UN ARRANGEMENT)

Mercredi 26 février 20

https://www.theatredunord.fr photo de Simon Gosselin

Christophe Rauck a monté ce spectacle avec la 5ième promotion de l’Ecole de Lille. Elle est composée de quatorze comédiens mais aussi de deux auteurs : ils ont suivi un cursus parallèle mais se sont retrouvés sur des projets écrits par les uns et joués par les autres. Ce devait être une chance incroyable, aussi bien pour les auteurs que pour les comédiens. Si j’avais vingt ans, je sais où j’irais.

Lire la suite LE PAYS LOINTAIN (UN ARRANGEMENT)

LE TEMPS MOYEN DE CONCENTRATION

Lundi 24 février 20

Retrouvailles avec sa classe de 2nde. Le professeur Normal et ses élèves préparent la projection de Mustang, le film qu’ils vont aller voir avec « Lycéens au cinéma », en décryptant l’affiche. Les élèves disent des choses intelligentes mais ils ne les écoutent pas.

Alors Normal interrompt « l’échange » : il leur réexplique à quel point leurs bavardages lui sont pénibles. A quel point leur absence de concentration l’inquiète. Il leur propose de la minuter. Il demande à l’une d’entre eux de sortir son téléphone et de déclencher le chronomètre. Il lui signalera chaque fois qu’il y aura de nouveau bavardage : on pourra ainsi mesurer scientifiquement leur temps moyen de concentration. Quant à lui, il parie pour 5 minutes, pas plus. Ils haussent les épaules (faut quand même pas les prendre pour des imbéciles).

Le professeur Normal redonne la parole à M, qui peut finir sa phrase dans le silence. Puis c’est au tour de S, de…

« Stop ! »

Il pointe du doigt les deux foyers de bavardage.

« V., combien de temps ? 

Lire la suite LE TEMPS MOYEN DE CONCENTRATION

Le site personnel de Christophe Bouquerel

Une Certaine Culture

Critiques littéraires et autres...

News from Ibonoco

Moments de vie, fragments de textes et quelques notes...

DIACRITIK

— Le magazine qui met l'accent sur la culture —

lecinemaavecungranda.wordpress.com/

Bienvenue à tous les amoureux du Septième Art

Mathias Bon Studio

Beaucoup de décoration, du lifestyle et un peu de mode !

L’avis du Néophyte

Partagez votre passion du cinéma !

Tagrawla Ineqqiqi

Textes en chantier

The WordPress.com Blog

The latest news on WordPress.com and the WordPress community.