STEVANOVIC-OISEAU-DE-NUIT


Lors de sa première lecture nocturne de la Neige et les Chiens, mon jeune metteur en scène Christian est fasciné aussi par le visage de l’auteur serbe qu’il découvre sur la quatrième de couverture.

Les yeux enfoncés dans l’orbe obscur des cernes presque comme sous un bandeau de pirate, les sourcils arqués, les deux rides profondes qui remontent en V vers les sommets du front, lui font comme un visage d’oiseau de nuit (d’autant plus que, sur la petite photo floue de 1995, ces yeux ridés sont encore enveloppés d’une chevelure drue et d’une barbe terriblement noire).

Sacrée gueule!

Certains romanciers font partie de ces oiseaux qui s’envolent la nuit pour briser la nuque des pensées nuisibles.



Le site personnel de Christophe Bouquerel

Une Certaine Culture

Critiques littéraires et autres...

News from Ibonoco

Moments de vie, fragments de textes et quelques notes...

DIACRITIK

— Le magazine qui met l'accent sur la culture —

lecinemaavecungranda.wordpress.com/

Bienvenue à tous les amoureux du Septième Art

Une plume de tendances

Un jeune homme qui écrit sur la mode, la beauté, la décoration et sur pleins d'autres choses.

L’avis du Néophyte

Partagez votre passion du cinéma !

Tagrawla Ineqqiqi

Textes en chantier

The WordPress.com Blog

The latest news on WordPress.com and the WordPress community.

%d blogueurs aiment cette page :