RECIT 3 : LE JOUR OU SON CORPS A DIT STOP

Ricardo a trente cinq ans et un frère cadet.

Ils travaillent tous deux dans l’entreprise de bâtiment qu’a fondé leur père.

Ils jouent tous les deux au football dans le club des Lusitanos, qu’a fondé leur père.

Ils doivent tous les deux jouer le derby, comme ils l’ont fait souvent sous les yeux de leur père.

Et pourtant, un jour, le corps de Ricardo lui dit stop.

Un autre jour, il rencontre une cliente, une femme de son âge appelée Elise.

Saura-t-il les écouter?

Voici ce qui m’a permis de m’approcher de cette âme portugaise :

Les Portugais de Gérald Bloncourt

Le bidonville de Champigny

La Seleçao et le « match le plus important »

Le site personnel de Christophe Bouquerel

Une Certaine Culture

Critiques littéraires et autres...

News from Ibonoco

Moments de vie, fragments de textes et quelques notes...

DIACRITIK

— Le magazine qui met l'accent sur la culture —

lecinemaavecungranda.wordpress.com/

Bienvenue à tous les amoureux du Septième Art

Une plume de tendances

Beaucoup de décoration, du lifestyle et un peu de mode !

L’avis du Néophyte

Partagez votre passion du cinéma !

Tagrawla Ineqqiqi

Textes en chantier

The WordPress.com Blog

The latest news on WordPress.com and the WordPress community.

%d blogueurs aiment cette page :