Tous les articles par christophe bouquerel

Ecrivain, professeur, je m'intéresse au théâtre, au cinéma, au sport, à la politique, à la poésie,au sel et au poivre de la vie, à son miel aussi.

DARK WATERS

Samedi 29 février 20

C’est une scène très brève. Rob Bilot, l’avocat, se retourne et dit à sa femme, face à la caméra : «Le système est pourri de l’intérieur. On nous fait croire que le système nous protège, que l’État nous protège, que les lois nous protègent, mais c’est faux. C’est nous seuls qui nous protégeons nous-mêmes. Si nous ne le faisons pas, qui le fera à notre place ? Personne ! »

Todd Haynes et Mark Ruffalo nous le disent, face à la caméra, direct. A nous de garder ces phrases à la mémoire ou de les oublier. Et, si on ne les oublie pas, si on se dit que cette courte scène est comme la moralité amère d’une fable de La Fontaine (plusieurs viennent à l’esprit : « La raison du plus fort… », « Selon que vous serez puissant… »), qu’est-ce qu’on en fait, en sortant du cinéma ?

LE PAYS LOINTAIN (UN ARRANGEMENT)

Mercredi 26 février 20

https://www.theatredunord.fr photo de Simon Gosselin

Christophe Rauck a monté ce spectacle avec la 5ième promotion de l’Ecole de Lille. Elle est composée de quatorze comédiens mais aussi de deux auteurs : ils ont suivi un cursus parallèle mais se sont retrouvés sur des projets écrits par les uns et joués par les autres. Ce devait être une chance incroyable, aussi bien pour les auteurs que pour les comédiens. Si j’avais vingt ans, je sais où j’irais.

Lire la suite LE PAYS LOINTAIN (UN ARRANGEMENT)

LE TEMPS MOYEN DE CONCENTRATION

Lundi 24 février 20

Retrouvailles avec sa classe de 2nde. Le professeur Normal et ses élèves préparent la projection de Mustang, le film qu’ils vont aller voir avec « Lycéens au cinéma », en décryptant l’affiche. Les élèves disent des choses intelligentes mais ils ne les écoutent pas.

Alors Normal interrompt « l’échange » : il leur réexplique à quel point leurs bavardages lui sont pénibles. A quel point leur absence de concentration l’inquiète. Il leur propose de la minuter. Il demande à l’une d’entre eux de sortir son téléphone et de déclencher le chronomètre. Il lui signalera chaque fois qu’il y aura de nouveau bavardage : on pourra ainsi mesurer scientifiquement leur temps moyen de concentration. Quant à lui, il parie pour 5 minutes, pas plus. Ils haussent les épaules (faut quand même pas les prendre pour des imbéciles).

Le professeur Normal redonne la parole à M, qui peut finir sa phrase dans le silence. Puis c’est au tour de S, de…

« Stop ! »

Il pointe du doigt les deux foyers de bavardage.

« V., combien de temps ? 

Lire la suite LE TEMPS MOYEN DE CONCENTRATION

LA MAIN TENUE

Dimanche 16 février 20

Cette nuit, elle s’est réveillée plusieurs fois en rêvant que son amie C. (qui est malade d’un cancer) était en train de mourir. A chaque fois qu’elle s’endormait, elle refaisait le même rêve : elle tenait la main de C. et essayait de la rassurer jusqu’au bout. Dans la matinée, peu après avoir raconté ce rêve à ses enfants et à son compagnon, elle reçoit un sms d’une amie commune qui lui annonce que C. est morte dans la nuit.

Elle s’y attendait, évidemment. Mais elle est sous le choc.

Au lieu de pleurer, elle va courir dans la tempête. Pour retrouver l’atmosphère tourmentée de son rêve, et l’énergie qu’elle mettait à accompagner son amie. A travers le vent, à travers la nuit, une main tendue, une main tenue.

LE BAISEr DE SAINT-PIERRE

Jeudi 13 février 20

Ce matin visite guidée au Vatican.

Parmi les Français, deux jeunes types, un grassouillet et un petit mince, l’air d’ados attardés, coiffures de joueur de foot, rivés à leurs jeux sur leurs portables et à leurs clopes. Ce que notre pays  a à offrir de plus bête et de plus banal.

Mais ils se révèlent plus drôles que je ne pensais.

Lire la suite LE BAISEr DE SAINT-PIERRE

LE COLISEE APRES LE COLISEE

Mercredi 12 février 20

Délicieuse matinée de soleil passée dans le Colisée, quelques heures de printemps en plein hiver. Les yeux fermés au milieu des touristes, j’en oublie même de prendre des photos. Je suis bien le seul.

C’est moins le site qui m’intéresse que l’exposition présentée au premier étage (et qui n’existait pas la dernière fois que je suis venu, il y une dizaine d’années). Elle permet de rêver à la réutilisation de l’amphithéâtre selon les époques.

Lire la suite LE COLISEE APRES LE COLISEE

THE NEW POPE

Mardi 4 février 20

Le meilleur moyen de préparer notre voyage à Rome, et  notamment notre visite aux musées du Vatican, nous paraît être de regarder la deuxième saison de la série de Sorrentino (encore plus dingue, esthétisante et complexe que la première saison ?).

A moins que ça ne soit désormais le contraire : le voyage réel comme moyen de rester encore un peu dans l’univers de la série ?

LES EXPOSES SEXISTES

Lundi 3 février 20

Civilisation en cours de grec. Le tout nouveau « portfolio ». Les filles élisent en grande majorité, comme le professeur Normal l’avait anticipé, le thème masculin/féminin, et les trois garçons décident de s’attaquer au thème « Méditerranée » parce qu’il permet de parler… des guerres. Notamment les guerres médiques. Pourtant, dans la présentation du thème, le professeur avait insisté sur les points de rencontre entre les civilisations, en ne mentionnant que d’une phrase les conflits.

On a beau essayer de leur prôner que la séparation des genres n’est qu’une ineptie sexiste, ils ne nous écoutent pas. Quand on les laisse libres, ils nous démontrent avec une belle constance (et même si ça ne nous convient pas) que les centres d’intérêts des filles et ceux des garçons ne sont toujours pas les mêmes. Ceci après cinquante ans de mixité militante. Le conformisme de ces jeunes est vraiment agaçant, se dit le professeur Normal, c’est à pleurer! Il choisit vite : il en rit. D’ailleurs, les élèves, filles et garçons, en rient volontiers avec lui, une fois qu’il leur a fait constater le sexisme de leurs choix. Tous en rient mais aucun ne change de sujet. Normal se console en se disant qu’ils se seront au moins mélangés dans ce rire sur leurs cloisonnements.